Tour de ville de Schaffhouse

Huguenots et Vaudois du Piémont

Vous souhaitez faire ce tour de ville ? Cliquez sur « Grande carte », puis sur les postes successifs. Utilisez la fonction GPS.

De jolis souvenirs à déguster ou à emporter:

Jeu-concours

Pour le jeu-concours, utilisez le dépliant à disposition dans les églises de la vieille ville ou auprès de l’Office du tourisme. Vous avez aussi la possibilité d’imprimer » votre propre carte

Visites guidées sur ce thème avec Laurent Auberson, historien. S’adresser à l’Office du tourisme : » schaffhauserland.ch.
Un projet du » Parc naturel de Schaffhouse et du » groupement des paroisses de l’Église évangélique réformée de la ville de Schaffhouse. » L'Eglise réformée française de Schaffhouse est à votre disposition.

Un itinéraire culturel du Conseil de l’Europe

Suivant le principe que les sujets ne peuvent avoir d’autre religion que leur souverain, Louis XIV, roi de France, et son neveu Victor-Amédée II, duc de Savoie, persécutèrent les protestants. Ils furent des dizaines de milliers à devoir prendre la fuite. Partant du midi de la France, respectivement du Piémont, l’itinéraire culturel européen « Sur les pas des Huguenots et des Vaudois » traverse la Suisse pour atteindre la Hesse.

Un apport culturel
Les Vaudois, héritiers d’un mouvement de réforme plus ancien, n’étaient autorisés à demeurer que dans certaines vallées du Piémont. En 1532, ils adhérèrent à la Réforme. En France, les réformés, appelés Huguenots, étaient nombreux. Par leurs relations commerciales, ils apportèrent dans leurs pays d’exil des éléments de la culture méridionale : des légumes, des fruits et des épices, mais aussi des savoir-faire (indiennerie, horlogerie, orfèvrerie) et des objets de luxe (gants de soie, chapeaux, bas).

Les Huguenots et les Vaudois du Piémont à Schaffhouse

Dès 1683 et pendant plus de vingt ans, Schaffhouse vit arriver chaque année des centaines ou des milliers de réfugiés. Ils recevaient de la nourriture, des soins et un peu d’argent pour continuer leur route. « Sur les traces des Huguenots à Schaffhouse » nous fait connaître des dames et des messieurs distingués, des artisans, des marchands, des pasteurs, des paysannes et des paysans, des enfants, des soldats. D’où venaient-ils ? Quel accueil reçurent-ils ? Que cherchaient-ils ? À la fin du parcours, le mot caché donne droit à une réduction dans des commerces locaux sur de jolis souvenirs à déguster ou à emporter.

Chemin à suivre
Départ au Münster. Traverser le cloître jusqu’à la chapelle Ste-Anne (1) et au jardin des simples (fermé la nuit). Après le passage couvert, prendre à gauche, rejoindre la Vordergasse et la remonter. Faire le tour de l’église Saint-Jean (2), traverser la place jusqu’à la maison de retraite au Kirchhofplatz (3). Rejoindre la Webergasse puis la Vorstadt (4, 5). Prendre à gauche direction Fronwagplatz. Avant la fontaine du Maure, un passage à gauche permet de traverser la « Grande Maison » (fermé la nuit et le dimanche). À l’autre extrémité se trouvent les Archives de la Ville, devant lesquelles est reconstitué un grand médaillon de stuc (6). Retour par la Stadthausgasse jusqu’au Fronwagplatz (7), puis montée vers le Herrenacker (8, 9). Et pour terminer, le Musée d’Allerheiligen (10) attend notre visite. Bien du plaisir !